Mes lectures : Baby Doll de Hollie Overton

« Un univers tout entier se déployait autour d’elle, et quelque part au loin se trouvait sa famille. »

Résumé de l’éditeur :

8 ans d’absence, 3 110 jours d’enfermement, 74 640 heures de peur –et 1 minute d’inattention qui lui permet de fuir … La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la forêt, loin du père de Sky, de cet homme qui l’a séquestrée pendant huit ans et qui, pour la première fois, n’a pas fermé la serrure. Lily est libre, mais ce n’est pas pour autant que leur calvaire est fini. L’enlèvement et les sévices qu’elle a subis ne l’ont pas seulement marquée à vie, sa disparition a aussi détruit sa famille – surtout sa sœur jumelle qui ne s’est jamais remise de sa disparition. Tous tentent tant bien que mal de reconstruire un avenir, sans se douter qu’ils vont être à nouveau mis à rude épreuve.

Depuis sa cellule de prison, le ravisseur de Lily compte bien punir sa Baby Doll pour sa désobéissance …

« Comment une enfant élevée dans cette horrible pièce sans fenêtres pouvait-elle comprendre quoi que ce soit à un monde qu’elle ne pouvait ni voir, ni toucher, ni sentir ? »

Mon avis :

Tout d’abord, merci aux éditions Mazarine pour m’avoir envoyé ce roman.

L’histoire commence au moment de l’évasion après 8 ans de séquestrations, déjà là on a l’originalité. Hollie Overton nous raconte le après, du point de vue de différentes personnes. On a bien sur celui de Lily, la victime, mais aussi celui de sa sœur jumelle, celui de leur mère et celui du bourreau. Ce découpage de chapitre donne un très bon rythme a la lecture.

Ce roman nous raconte la reconstruction de chacun, ce qui n’est évident pour personne, surtout avec le harcèlement de la presse, l’enquête et toutes les magouilles du coupable.

On découvre, en même temps que Lily, tout ce qui s’est passé pendant 8 ans et les conséquences de l’enlèvement sur ses proches.

Lily était une ado quand elle a été kidnappée donc elle a parfois encore des réactions d’ado qui m’agaçait mais j’ai adoré suivre cette reconstruction et son combat. Je me suis énervée sur la presse, j’ai eu envie d’étriper cet homme etc… J’étais vraiment dedans.

Cette histoire m’a rappelé des faits réels comme les enlèvements de Natasha Kampush, Sabinne Dardenne et d’autres. Ça m’a donné envie de lire leurs livres ou elles racontent leurs histoires.

Le seul bémol c’est la fin, il y a pour moi deux chapitres en trop, qui n’étaient pas nécessaires, mais j’ai adoré la décision prise par l’auteur. Pour savoir de quoi je parle il faut lire ce roman.

Un grand bravo a Hollie Overton car pour un premier roman, c’est une perle.

Satisfaction : 90%

Un commentaire sur “Mes lectures : Baby Doll de Hollie Overton

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :