Mes lectures : La Saison des feux de Celeste Ng

« Elle avait été élevée pour suivre les règles, pour croire que le fonctionnement du monde dépendait de sa capacité à s’y conformer »

wisterialane2

Résumé de l’éditeur :

À Shaker Heights, banlieue riche et tranquille de Cleveland, tout est soigneusement planifié pour le bonheur des résidents. Rien ne dépasse, rien ne déborde, à l’image de l’existences parfaitement réglée d’Elena Richardson, femme au foyer exemplaire. Lorsque Mia Warren, une mère célibataire et bohème, vient s’installer dans cette bulle idyllique avec sa fille Pearl, les relations avec la famille Richardson sont d’abord chaleureuses. Mais peu à peu, leur présence commence à mettre en péril l’entente qui règne entre les voisins. Et la tension monde dangereusement à Shaker Heights.

« Toute sa vie elle avait appris que la passion, comme le feu, était une chose dangereuse. »

Couverture du livre : La Saison des feux

« Le problème avec les règles, songea-t-il, c’était qu’elles supposaient une bonne et une mauvaise manière de faire les choses. Alors qu’en fait, la plupart du temps, il y avait simplement des manières différentes, dont aucune n’était totalement mauvaise ou totalement bonne »

Mon avis :

Tout d’abord je remercie les éditions Sonatine et Babelio de m’avoir envoyé ce roman.
J’ai eu beaucoup de mal a le lire, je crois que je ne suis pas la cible de ce type de roman, et pourtant je ne peux pas dire que je n’ai pas aimé car en y repensant j’ai pleins de bonnes choses qui me reviennent.
Le point négatif c’est le rythme, des chapitres trop longs et un manque d’action, une histoire lente qui prend son temps à démarrer.
Mais les points positifs sont les personnages et la morale de l’histoire.
Le roman commence par la fin et ensuite on repart environ un an plus tôt pour expliquer comment on en est arrivé la.
L’histoire se passe dans un quartier américain, le type de quartier avec des maisons clonées alignées au millimètre prêt, les pelouses parfaitement tondu, des poubelles invisibles… Un quartier en apparence parfait avec des familles parfaites mais ou derrière ces apparences il y a les secrets de familles, les jalousies et surtout les ragots et jugements les uns sur les autres. C’est un peu « wisteria lane » en faite, la rue des « desperate housewives ». c’est dans cet univers la que les personnages évoluent.
On part avec beaucoup de clichés mais ils vont êtres malmenés par l’auteure.
Dans la saison des feux on a surtout une série de portraits de femmes car les hommes sont présents mais l’auteure en parle très peu.
il y a des personnages très intéressants, très différents les uns des autres. J’ai beaucoup aimé celui de Mia, l’artiste photographe qui aime voyager sans arrêt avec sa fille dans les bagages et mon coup de cœur c’est Izzy, une ado anticonformiste dans une famille très conformiste, elle n’y trouve pas sa place.
D’ailleurs, je ne sais pas si c’est un hasard ou non mais dans cette famille il y a deux ados, Lexie et Izzie qui ont pas mal de point commun avec leurs homonymes de Grey’s anatomy.
Si J’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire au final j’en garderai un bon souvenir.

 

Satisfaction : 65 %

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :