Mes lectures : Kilomètre zéro de Maud Ankaoua

 

« Nous sommes seuls responsables de l’état d’esprit dans lequel nous décidons de vivre à chaque instant »

himalaya1

Résumé de l’éditeur :

Et vous, jusqu’où irez-vous pour sauver une amie ? Maëlle, 35 ans, est directrice financière d’une start-up en pleine expansion. Ses passions : le travail, le luxe et sa salle de sport. Une vie bien rodée jusqu’à ce que sa meilleure amie lui demande de récupérer une méthode ancestrale capable de la guérir. Commence alors un voyage inattendu au cœur des Annapurnas, guidé par un sage à la philosophie bouleversante.

« Sais-tu que 80% des réflexions du jour sont celles de la veille ? »

Couverture du livre : Kilomètre zéro

« Les seules vraies erreurs sont celles que nous commettons à répétition, les autres sont des occasions uniques d’apprentissage. »

Mon avis :

Tout d’abord je voudrais remercier les éditions Eyrolles et Babelio pour m’avoir envoyé ce livre. Merci aussi à l’auteure Maud Ankaoua que j’ai eu la chance de rencontrer pour en parler.

Kilomètre zéro c’est ce qu’on appelle un roman/développement personnel.

A la différence d’un autre que j’avais lu auparavant, le roman est plutôt intéressant. On sent que ce n’est pas le marché de développement personnel qui est la raison du roman mais vraiment que l’auteure voulait faire partager sa propre expérience à travers un roman.

Je regrette un peu qu’elle n’est pas choisie comme base sa propre histoire car j’ai trouvé la raison du voyage un peu tirée par les cheveux.

Au début, le personnage principal « Maëlle » m’agaçait mais c’était certainement fait exprès pour que l’on voit bien son évolution.

On croise d’autres personnages très sympathiques, on écoute nous même les conseils. Il y a vraiment du bon à prendre. Ce roman nous encourage à être plus positif, voir la vie du meilleur côté, le verre plein plutôt que vide, dire non au stress de notre quotidien citadin.

« Si la peur frappe à ta porte et que tu as le courage de l’ouvrir, tu t’apercevras que derrière, il n’y a personne. »

Parfois on rigole quand Maëlle est au bord de la crise de nerf et que son guide est tout calme à côté d’elle, complètement zen lui !! 😊

Ça donne envie de faire ce voyage.

Je vous avoue qu’à certains moments j’en avais marre des bons sentiments surtout quand ça a viré un peu trop spirituel, mais j’ai ris car au même moment de ma lecture Maëlle réagissait comme moi en rejet, j’étais finalement en symbiose dans l’histoire.

Si je devais trouver un défaut ça serait sur les descriptions. Je n’arrivais pas à me faire une image de l’Himalaya des décors. Maud Ankaoua maîtrise bien mieux la description des ressentis humains que celle du paysage. Mais comme elle me l’a dit elle-même, elle n’est pas écrivain alors c’est déjà un très bon texte pour un premier.

Je le conseille car ce genre de lecture fait du bien et c’est écrit par quelqu’un qui l’a vécu ce chemin…

Une chose est sure, en refermant ce livre vous y repenserez de temps en temps. Certaines phrases du guide resteront dans votre tête comme pour Maëlle.

Satisfaction : 75%

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :