Mes lectures : Shutter Island de Dennis Lehane

 

 » – Alors, tu ne quitteras jamais l’île. « 

Image associée

Résumé de l’éditeur :

Nous sommes dans les années cinquante.

Au large de Boston, sur un îlot nommé Shutter Island, se dresse un groupe de bâtiments à l’allure sinistre. C’est un hôpital psychiatrique pour assassins.

Le marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule ont été appelés par les autorités de cette prison-hôpital car l’une des patiente, Rachel Solando, manque à l’appel.

Comment a-t-elle pu sortir d’une cellule fermée à clé de l’extérieur ? Le seul indice retrouvé dans la pièce est une feuille de papier sur laquelle on peut lire une suite de chiffres et de lettres sans signification apparente.

Œuvre incohérente d’une malade ou cryptogramme ?

Progressivement, les deux policiers s’enfoncent dans un monde de plus en plus opaque et angoissant, jusqu’au choc final de la vérité.

 

 » – Moi j’adore les moustiques . En fait, je suis sûr qu’il me reste encore un ou deux endroits sur la figure où ils ne m’ont pas piqué. « 

 Couverture du livre : Shutter Island

« Le temps n’était pour moi qu’une série de marque-pages dont je me sers pour parcourir le texte de ma vie, revenant inlassablement aux événements qui ont fait de moi, aux yeux de mes collègues les plus perspicaces, un homme manifestant tous les symptômes du parfait mélancolique. »

 

Mon avis :

Mon premier Dennis Lehane ! (Et oui, mon pseudo n’a donc rien a voir avec lui 😉)

Dès le départ je me suis dit que ça me disait quelques choses et j’avais des images qui s’imposaient a mon esprit, j’ai fini par comprendre que j’avais dû voir le film. Heureusement je ne me rappelais pas de la fin de l’histoire.

On a une ambiance huis-clos sur cette ile, a cause de la tempête ils ne peuvent pas en partir… ça crée vraiment une situation angoissante, stressante, oppressante et donc passionnante. On croit comprendre ce qui s’y passe sur l’ile a plusieurs reprises mais en fait on est coté à chaque foi jusqu’à la dernière minute. L’auteur nous emmène ou il veut quand il veut !

Au tout début ça parait assez long et lent car l’auteur nous met en situation, nous arrivons avec les marshals sur l’ile et découvrons les histoires des malades de cet hôpital psychiatrique pénitencier avec eux et on nous cache des choses comme a eux !! Il faut s’accrocher les 100 premières pages car après il est impossible de lâcher ce livre. C’est un bijou en thriller psychologique !

Après la lecture, il est difficile de sortir de cette ambiance, on y repense un bon moment. Et même en y repensant maintenant 2 mois après la lecture, je suis toujours bluffée par cette écriture.

Résultat de recherche d'images pour "shutter island"

 

Satisfaction : 90%

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :