MYTHOLOGIE GRECQUE : ZEUS, LE DIEU SUPRÊME

La mythologie grecque serait apparue vers 3000 avant J.-C sur l’île de la mer Egée, où le peuple de Crète s’est installé. Cette civilisation croyait que tous les objets de la nature possédaient des esprits, voir même des pouvoirs magiques. Avec le temps, ces croyances ont constitué les légendes alimentant la mythologie grecque, dans laquelle les objets ont laissé la place à des dieux à apparence humaine.

Résultat de recherche d'images pour "zeus"

Zeus, fils de Cronos et de Rhéa, en tant que dieu souverain, règne sur les dieux. Il est surtout connu pour ses nombreuses aventures et, en conséquence, pour sa très nombreuse progéniture. Il est marié à sa sœur Héra. Il eut plusieurs fils dont Héraklès, un demi-dieu, Athéna, qui elle fut accouchée par lui-même, le grand Zeus, et qui lui sortit par le dessus du crâne qui a été fendu par Héphaïstos, son propre fils, renié de son père quelques temps après.

Résultat de recherche d'images pour "zeus"

Fils du Titan Cronos et de Rhéa qui est la sœur de son père, Zeus avait 5 frères. C’est en tout cas ce que les récits d’Hésiode racontent. Cronos, aussi tyrannique que son père Ouranos, avalait ses enfants dès leur naissance. Afin de protéger son fils, la mère de Zeus le confia à son cadet. Emmitouflé dans une pierre emmaillotée, il fut emmené en Crète dans la grotte secrète de Lyctos qui allait devenir sa nourrice. Zeus fut élevé par des Amalthée, une nymphe, qui l’allaita. Parfois dans la mythologie grecque, Amalthée est associée à une chèvre. Elle fit élever ce dernier en cachette à Lyctos, en Crète, où il fut nourri par le lait de la chèvre Amalthée (dont une des cornes deviendra la corne d’abondance). Afin que Cronos n’entende pas les cris du nouveau né, sa mère avait placé aux alentours du repère certains de ses enfants, les Curètes, guerriers en armes très bruyants. Ayant grandi, il tendit un piège à son père afin de libérer ses frères et sœurs, grâce à une potion vomitive.

Résultat de recherche d'images pour "zeus"

Zeus est le symbole de la maturité de la culture grecque. Il est le dieu des dieux, le dieu suprême. Tout comme Hésiode le spécifiait, « L’œil de Zeus voit tout, connaît tout ». Du haut du mont Olympe, Zeus surveille les humains et décide de leur sort. Il est le dieu du ciel qui décide du temps météorologique en fonction de son humeur et de ses caprices: orages, tonnerres, foudre, pluies, …

Zeus est célèbre pour ses nombreuses relations amoureuses, que se soit avec des mortelles, des déesses et des nymphes. On peut citer ses trois épouses divines :

  • la Titanide Métis, fille d’Océan et de Thétys, qui mis au monde la déesse Athéna et un fils. Mais Zeus, voulant empêcher ces naissances, avala Métis. Elle fut sa première épouse.

 

  • Thémis, fille d’Ouranos et de Gaïa, elle personnifie la Justice et la Loi et assiste Zeus en tant que conseillère du roi des dieux. Elle est la deuxième épouse divine de Zeus et mis au monde les Heures (les Saisons), les Moires (les Parques), Eunomie (le Bon Ordre), Dicé (la Justice) et Irène (la Paix).

Résultat de recherche d'images pour "thémis déesse"

  • Héra, épouse légitime et soeur de Zeus. Elle enfanta Arès (dieu de la Guerre), Hébé (déesse de la Jeunesse), Illithyie (déesse des Enfantements). Déesse du mariage, elle est et très jalouse des infidélités de son mari et s’en prend même à ses maitresses et à leurs progénitures.

Résultat de recherche d'images pour "Héra"

On peut également citer Léto, pour qui la mythologie grecque se contredit. On ne sait pas si elle fut l’épouse ou une maitresse de Zeus, mais également Maïa, Eurynomé, Déméter et Mnémosyne. Il est le père de nombreux dieux : Athéna, Dionysos, Hermès, Apollon et Artémis ; de nombreux héros : Héraclès, Persée, Castor et Pollux, etc.

Résultat de recherche d'images pour "zeus"

Ces nombreuses infidélités de Zeus à sa troisième femme Héra (après Métis et Thémis) sont la cause de fréquentes disputes entre les époux divins. De plus, la déesse se montrant d’un caractère très vindicatif, elle poursuivait souvent de sa vengeance les maîtresses (Io, Léto, etc.) ou même les enfants (Héraclès) de son mari.

Zeus est armé d’un aigle et de la foudre, fabriquée pour lui par les Cyclopes. La foudre possède trois éclairs : le premier pour avertir, le deuxième pour punir et le troisième, pour la fin des temps, afin de détruire le monde.

Image associée

Lié aux phénomènes naturels, il est logiquement associé aux cultures et aux cycles agricoles. Hésiode conseille ainsi d’invoquer Zeus Infernal et Déméter, au moment de labourer, afin que la terre soit fertile.

Zeus est apparenté à Jupiter dans la mythologie romaine. On retrouve également des divinités semblables dans d’autres panthéons : Taranis chez les Gaulois, Thor et Odin chez les Scandinaves ou encore Dyaus Pitar et Varuna chez les hindous.

2 commentaires sur “MYTHOLOGIE GRECQUE : ZEUS, LE DIEU SUPRÊME

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :