Temps glaciaires de Fred Vargas

« c’est une pensée que t’as pensée et que t’as pas fini de penser. Faut pas perdre ses pensées comme ça ! »

 Résultat de recherche d'images pour "Temps glaciaires de Fred Vargas"

« Les peurs qui prolifèrent dans le doute, comme des champignons dans une cave, ne peuvent être expulsées que par une connaissance certaine. »

Résultat de recherche d'images pour "Temps glaciaires de Fred Vargas"

Résumé de l’éditeur :

Adamsberg attrapa son téléphone, écarta une pile de dossiers et posa les pieds sur la table, s’inclinant dans son fauteuil. Il avait à peine fermé l’œil cette nuit, une de ses soeurs ayant contracté une pneumonie, dieu sait comment.
– La femme du 33 bis? demanda t-il. Veines ouvertes dans la baignoire ? Pourquoi tu m’emmerdes avec ça à 9 heures du matin, Bourlin? D’après les rapports internes il s’agit d’un suicide avéré. Tu as des doutes?
Adamsberg aimait bien le commissaire Bourlin. Grand mangeur, grand fumeur, grand buveur, en éruption perpétuelle, vivant à plein régime en rasant les gouffres, dur comme pierre et bouclé comme un jeune agneau, c’était un résistant à respecter, qui serait encore à son poste à 100 ans.
– Le juge Vermillon, le nouveau magistrat zélé, est sur moi comme une tique, dit Bourlin. Tu sais ce que ça fait les tiques?

Résultat de recherche d'images pour "Temps glaciaires de Fred Vargas"

« Les pissenlits, pensa-t-il, ce sont les pauvres de la société florale, nul ne les respecte, on les foule aux pieds, ou on les donne à manger aux lapins. Tandis que personne ne songerait à marcher sur une rose. Encore moins à la donner aux lapins. »

Mon avis

Encore un bon Fred Vargas même si ce n’est pas mon préféré !

Les références historiques a la révolution et Robespierre m’ont simplement moins intéressées que les références aux légendes ou mythes habituelles de l’auteure.

L’enquête est très bien menée et les retournements de cerveaux sont bien présents. J’ai beaucoup aimé les passages en Islande de nos héros. Adamsberg est toujours passionnant mais Danglard commence a me taper sur les nerfs lui !! Mais pour les romans c’est bien car c’est l’évolution des personnages comme des personnes dans la vie réels, ça les rend encore plus crédible. Mais dans ce roman il y a moins d’humour, moins de répliques a éclat de rire comme dans les précédents.

A lire oui car c’est un Fred Vargas et que l’enquête est vraiment bien !!

Résultat de recherche d'images pour "Temps glaciaires de Fred Vargas"

Satisfaction : 90%

« Tourne sept fois ta pensée dans ta tête avant d’agir, lui serinait son père, qui n’avait d’ailleurs jamais agi de sa vie. Il ne devait pas parvenir à faire plus de quatre tours de pensée, sans doute. »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :