Tout un été sans facebook de Romain Puertolas

« Agatha Crispies, c’était Whitney Houston après un régime cassoulet et un relooking extrême par Bananarama. »

20170812_130251

Résumé de l’éditeur :

Agatha Crispies, lieutenant de police, a créé un club de lecture au commissariat de New York, petite ville du Colorado, pour échapper à l’ennui de son exil disciplinaire. Mais ses connaissances littéraires sont d’un secours mitigé pour la résolution de l’enquête sur les assassinats et disparitions qui s’enchaînent soudainement. D’autant que l’absence de réseau numérique l’isole encore plus.

« J’aime quand un livre en appelle un autre, puis un autre, puis un autre. La littérature est une grande constellation dont les étoiles se renvoient les unes vers les autres. »

Résultat de recherche d'images pour "Tout un été sans facebook de Romain Puertolas"

« Le corps, impossible à identifier, semblait avoir été criblé de balles ou de coups de couteau avec le souci indéniable de le faire ressembler le plus possible à une moussaka et un tableau de Picasso (l’assassin était-il grec ? espagnol ?) »

Résultat de recherche d'images pour "Tout un été sans facebook de Romain Puertolas" 

«Une bibliothèque, c’est comme un terminal d’aéroport. Imaginez une porte d’embarquement qui annoncerait Paris. Celle d’à coté, Caracas, une autre, Sydney, une autre, Singapour. Les livres d’une bibliothèque sont autant d’avions qui vous emmènent en voyage, à moindre coût, celui de quelques dollars et de votre imagination. »

 

Mon avis :

Ce livre a été une surprise et un énorme coup de cœur ! Il ne rentre dans aucune catégorie existante, une enquête policière, beaucoup d’humour, des situations complètement invraisemblable et pleins de références littéraires.

Je crois que Romain Puertolas est fou comme beaucoup de génie !! Il a créé un genre littéraire, un style a lui !

Je lui ai pris ce roman au salon de St maur qu’il m’a gentillement dédicacé, car j’avais vu de très bonnes critiques qui m’avait fortement tenté malgré cet humour « lourd » pour lequel je ne suis pas du tout réceptive au départ. Et pourtant…

J’ai été totalement embarquée, par l’humour, par les références littéraires a d’autres livres que j’adore comme « le compte de Monté-christo » et même par cette enquête. Tout le long du livre je me suis dis que l’enquête était la que pour donner un fils conducteur mais qu’il n’y avait pas vraiment de suspens et finalement Romain Puertolas m’a totalement bluffé par son final digne d’un fantastique thriller.

Donc, vous l’aurez deviné, je ne peux que vous le conseiller !!

Satisfaction : 95%

  

« Un livre, c’est quelque chose de très personnel. On ne l’interprète pas tous de la même façon. Il ne réveille pas les mêmes émotions en chacun de nous. Que les gens lisent ce qu’ils veulent! Ce qui les fait le plus vibrer, croire, rêver, mais qu’ils lisent! »

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :