Zoom sur un auteur : Virginie Grimaldi

« Tu sais, Papa, les souvenirs qui me manquent le plus, c’est ceux que l’on n’aura pas. »

 Résultat de recherche d'images pour "virginie grimaldi"

Mini bio :

Virginie Grimaldi est née en 1977 près de Bordeaux.
Elle a dévoré les livres dès qu’elle a su lire.

Elle avait huit ans quand elle a écrit son premier roman sur un cahier de brouillon vert au dos duquel figuraient des tables de multiplication. Il parlait d’amour, de mer et d’un soleil qui mettait trente pages à se coucher.

Au lycée, Virginie a gagné un concours de nouvelles. Sa prof de français l’a encouragée à poursuivre son rêve de devenir écrivain.

Résultat de recherche d'images pour "virginie grimaldi"

Virginie Grimaldi passe son temps à écrire: de la liste des courses au roman, en passant par son blog (créé en 2009) qui connaît un beau succès, aucun genre ne lui résiste.

C’est ce blog qui a rallumé l’étincelle, son envie d’écrire.

Lauréate du prix écrire au féminin 2014, pour sa nouvelle « La peinture sur la bouche », elle signe avec « Le premier jour du reste de ma vie » (2015) son premier roman publié.

Résultat de recherche d'images pour "virginie grimaldi"

Son deuxième roman, « Tu comprendras quand tu seras plus grande » (2016), est traduit en plusieurs langues et une adaptation cinématographique est en cours.

Résultat de recherche d'images pour "virginie grimaldi"
Son troisième roman, « Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie » est paru en mai 2017. Il est sélectionné pour le Prix maisons de la presse.
Résultat de recherche d'images pour "virginie grimaldi"

« Ma mère conduit aussi bien qu’elle cuisine. Au deuxième virage, j’ai envie de vomir. Au troisième rond-point, j’ai envie de sauter. A la cinquième tentative de créneau, j’ai envie d’être adoptée. »

 

Les romans :

 

Perles de parents

Comment supporter belle-maman (ou la dézinguer le cas échéant)

Le Premier jour du reste de ma vie

Tu comprendras quand tu seras plus grande

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

« J’en ai désormais la certitude ; je suis devenue folle. Quelque chose a vrillé dans ma tête, j’ai déraillé, dévissé, dérapé, déliré, déchaussé, déboulonné et tous les mots qui commencent par dé . »

Image associée

Mon opinion :

J’ai a ce jour, Aout 2017, lu qu’un seul roman de Virginie Grimaldi, « tu comprendras quand tu seras plus grande » que j’ai adoré. Ça a été un vrai coup de cœur. Je pense rapidement me procurer « Le premier jour du reste de ma vie » dont le résumé me tente beaucoup.

J’ai eu le plaisirs de la rencontrer au salon de St Maur ou elle m’a signé son roman, c’est une personne simple, souriante et il est très agréable de discuter avec elle. On a parlé de Blog aussi car elle s’occupe toujours du sien avec des posts très amusant.

Vous pouvez trouver ma chronique sur son roman lu :

https://lehaneschronicles.com/2017/07/08/tu-comprendras-quand-tu-seras-plus-grande/

Le blog de Virginie Grimaldi :

http://www.femmesweetfemme.fr/

« J’ai envie, au choix ou tout à la fois, de disparaître, de devenir invisible, de mourir, de me désintégrer, de faire demi-tour, de rembobiner. Oui, voilà, c’est ça. On peut rembobiner, s’il vous plaît ? »

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Commencez votre blog avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :